Vallée Sud – Grand Paris s’engage pour promouvoir l’emploi sur son territoire

En tant que Président de Vallée Sud – Grand Paris, j’ai eu le plaisir de procéder le 18 octobre dernier à la signature de deux conventions emblématiques de la politique de l’emploi que nous menons sur le territoire, en présence du Sous-Préfet, Philippe MAFFRE.

La première a été conclue avec Philippe YVIN, Président du Directoire de la Société du Grand Paris, afin de formaliser notre partenariat pour le développement de l’emploi sur le territoire en nous engageant résolument dans le développement des clauses d’insertion dans les chantiers que nous menons. En offrant des opportunités d’emploi aux habitants impactés par les travaux de la ligne 15, nous jouons ainsi pleinement notre rôle d’interface entre les entreprises et les publics en recherche d’emploi.

Référent sur le marché pour les travaux du tronçon entre la gare Fort d’Issy-Vanves Clamart (exclue) et Villejuif Louis-Aragon (incluse), notre territoire est celui qui pilote le plus d’heures d’insertion sur les chantiers de la ligne 15 Sud avec 350 000 heures pour ce seul marché. Au-delà d’une opportunité pour les entreprises du secteur de la construction et leurs salariés, le Grand Paris Express est aussi un vecteur de retour vers l’emploi des catégories les plus en difficulté.

La seconde a concerné la création du Groupement d’intérêt public Emploi Vallée Sud – Grand Paris, conclue avec nos partenaires que sont la Chambre de Commerce et d’Industrie 92, la CPME 92, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat 92 et le MEDEF 92. Je tiens également à remercier l’Etat et la Région Ile-de-France qui ont apporté leur soutien à la démarche, ainsi que Chantal Brault, Conseillère territoriale déléguée à l’emploi.

Dès la création de l’EPT Vallée Sud Grand Paris au 1er janvier 2016, j’ai eu le souhait avec certains de mes collègues Vice-Présidents de réorganiser la compétence de l’emploi et d’optimiser son intervention. Au vu de la situation du chômage, nous avons fait le choix de maintenir un effort financier significatif sur cette compétence, alors que l’emploi est, comme vous le savez, une compétence de l’Etat et reste donc facultative pour Vallée Sud – Grand-Paris.

La création d’un groupement d’intérêt public (GIP) en charge de l’emploi pour Vallée Sud Grand Paris s’inscrit dans une démarche innovante de refonte complète des politiques de l’emploi, qui consiste dans la fusion des différentes missions locales, maison de l’emploi et services emploi. L’enjeu est d’offrir le même niveau de service à tous les habitants du territoire, quel que soit l’âge du demandeur, mais aussi des permanences de proximité dans toutes les villes qui le souhaitent.

Il s’agit de concevoir une organisation plus efficace, avec 2 sites principaux au lieu des 8 existants pour faire correspondre l’offre et la demande, l’un tourné vers l’évaluation des profils des demandeurs d’emploi – pour les accueillir, les conseiller, les orienter dans leurs démarches avec davantage de conseillers – le second tourné vers les employeurs, les entreprises et les services publics, ainsi que Pôle Emploi pour prospecter un maximum d’offres aux demandeurs.

C’est ainsi qu’avec les maires du territoire nous agissons concrètement au service des demandeurs d’emploi et des entreprises !

%d blogueurs aiment cette page :