Nouvelles attaques contre les collectivités locales

Congrès HLM à Strasbourg, Congrès des Régions à Orléans, récentes annonces de Bruno le Maire concernant la suppression de la taxe d’habitation, le gouvernement n’en finit pas de s’attaquer aux collectivités locales !

A Orléans, le Congrès des Régions a entériné la rupture du dialogue entre les régions et l’Etat, ce dernier ayant décidé de couper le fonds exceptionnel de 450 millions d’euros dans le montant de la TVA allouée aux Régions qui finance la compétence économique. Les régions se sont érigées contre cette amputation de leurs ressources, qui constitue une rupture avec les engagements de l’Etat et ont annoncé leur souhait de sortir de la Conférence nationale des territoires.

A Strasbourg, c’est l’annonce de la baisse de 5 euros par mois des APL contre laquelle se sont érigés les organismes HLM. En effet, cela risque d’avoir un impact financier désastreux pour eux, les compensations proposées n’étant pas à la hauteur des efforts demandés ! Ceci va avoir pour conséquence directe l’arrêt de la construction neuve et des rénovations de logements.

Enfin, récemment Bruno le Maire a déclaré que la taxe d’habitation serait totalement supprimée, avec une exonération de la taxe d’habitation pour 80% des ménages à compter de 2020 ! Mais qui va payer ? Les collectivités locales une fois de plus, puisque le gouvernement a annoncé qu’il comptait demander aux villes de faire davantage d’efforts … tout en leur imposant encore des charges nouvelles. Dernière en date : les PACS se feront désormais en Mairie !

Autant d’annonces qui sont le signe d’une recentralisation qui ne dit pas son nom et d’une marque de défiance de l’Etat envers les collectivités locales.

%d blogueurs aiment cette page :