Le Pass Navigo à tarif unique doit être maintenu

À quelques semaines des élections régionales, le Pass Navigo à tarif unique entrera en vigueur. La manœuvre électorale de Jean-Paul Huchon et de sa majorité de gauche sortante est grossière et il a prévu d’envoyer la facture au contribuable. Cela devient une habitude chez Huchon de financer ainsi ses campagnes.

Avec Valérie Pécresse, nous avions souligné la démagogie d’une mesure, certes bienvenue pour les habitants de la Grande Couronne, mais dont le financement de 300 millions d’euros n’était pas assuré. 300 millions d’euros c’est l’équivalent d’une quinzaine de rames de RER à deux étages.

Agir en politique, c’est aussi faire des arbitrages. Monsieur Huchon a renoncé à faire de véritables investissements dans les transports qui permettent de relier les zones d’emploi et les zones d’habitations et donc de lutter contre le chômage. Il a fallu l’énergie et la détermination de Nicolas Sarkozy pour lancer le Grand Paris Express et exiger l’achat de rames plus performantes pour le RER A.

Par ailleurs, depuis son introduction en 2001, le Pass Navigo n’a pas évolué. Alors que l’Île-de-France aurait pu être précurseur en matière de dématérialisation et de monétique et en faire ainsi un moteur de croissance, la région a été complètement larguée. Dans de nombreuses grandes agglomérations de la planète, la carte de transports est aussi un moyen de paiement chez les kiosquiers ou dans les taxis, pas besoin de compléter de formulaire pour ajouter un abonnement Vélib, l’abonnement peut même être placé dans un smartphone ou une carte de paiement sans contact.

Jean-Paul Huchon a donc systématiquement préféré le court terme au long terme et n’a pas mené la politique de leadership qu’une région capitale doit mener. Avec Valérie Pécresse nous maintiendrons le Pass Navigo à tarif unique mais nous en assurerons le financement sans faire appel au contribuable. Nous ferons des économies sur le fonctionnement des services de la région et notamment sur la myriade de subventions allègrement distribuées aux associations amies de Monsieur Huchon.

%d blogueurs aiment cette page :