Bilan mi-mandat : le retour de la confiance !

Après 3 années passionnantes, consacrées à la remise en ordre de la Ville et à la concrétisation du programme municipal sur lequel vous vous êtes prononcés, l’heure est venue de faire un premier bilan.

La création de la police municipale, la protection de la zone pavillonnaire, les  nouvelles  activités  périscolaires,  l’obtention  de  la  troisième  fleur, la  suppression  des  emprunts  toxiques…  Dans  tous  les  domaines,  nous  avons, avec toute mon équipe, fait le maximum pour mettre en œuvre le plus  rapidement  possible  les  engagements  essentiels  pris  devant  vous.

Grâce à l’observatoire des engagements tenus, qui sera bientôt disponible sur le site Internet de la Ville : www.clamart.fr , vous pourrez suivre point par  point  l’état  d’avancement  de  chacun  d’entre  eux.  Nous  sommes même parfois allés au-delà, comme avec la signature du Contrat d’Intérêt National par exemple.

Parmi les points qui me paraissent les plus importants figurent les mesures qui ont permis de restaurer la confiance à Clamart. Elle s’était perdue au  détour d’affaires de triste mémoire. Aujourd’hui la page est tournée. J’ai notamment  mis  en  place  le  «scoring»  à  Clamart  Habitat  qui  permet  de  garantir  des  attributions  équitables  et  transparentes.  Comme  je  l’avais  promis en 2014, je ne me suis présenté à aucune élection nationale pour rester Maire pendant 6 ans. Autre clef du pacte de confiance, la règle d’or fiscale des 0% d’augmentation d’impôts a été respectée malgré les baisses de dotations de l’État.

C’est par le respect de la parole donnée que la politique peut retrouver ses lettres de noblesse. Car tenir parole, et faire ce qui a été dit, c’est prouver que  l’impuissance  publique  n’est  pas  une  fatalité  et  c’est  redonner  de  la  crédibilité au monde politique.

Cette confiance retrouvée, je souhaite en faire le moteur et l’accélérateur du renouveau de Clamart. Une ville en mouvement qui protège ses racines tout en préparant l’avenir de ses enfants.

Aujourd’hui, avec mon équipe municipale, nous nous réjouissons de ce bilan à mi-mandat mais pour autant nous ne nous reposons pas sur nos lauriers. Nous restons tournés vers l’avenir et continuons à travailler quotidiennement pour faire que Clamart continue d’avancer !

 

Vous pouvez consulter en ligne le journal du bilan de mi-mandat en cliquant ici.

%d blogueurs aiment cette page :