Enquête publique : une nouvelle étape pour le quartier Gare

Demain s’achève l’enquête publique visant au déclassement du parking qui se trouvait devant la gare Transilien. C’est une étape importante dans l’aménagement et la restructuration de ce bout de territoire clamartois laissé à l’abandon depuis de nombreuses années et que l’arrivée du Grand Paris Express nous offre l’occasion de développer.

Plusieurs centaines de Clamartois se sont mobilisés pour rencontrer ou écrire au commissaire-enquêteur et remplir le registre de l’enquête. Je les en remercie. Je remercie également les agents de la Ville qui ont fait face à cet afflux exceptionnel.

Comme souvent, les opposants politiques ont saisi cette occasion pour faire de l’obstruction, présentant la réalité de façon mensongère, cherchant à calomnier et à manipuler. Ils préfèrent sans doute que rien ne se passe comme quand ils dirigeaient la ville. Il est tellement regrettable de vouloir bloquer pour des raisons politiciennes le développement d’un quartier, un développement qui engage des acteurs aussi différents que la Ville, la Région, l’État, la SNCF, la RATP et la Société du Grand Paris.

Demain Clamart et ses habitants jouiront de nouveaux espaces publics plus agréables, plus accessibles, plus verts. En sortant du Transilien ou du super-métro, on découvrira un quartier attractif, avec des commerces, des espaces piétonniers, des terrasses. Clamart n’attend pas !

%d blogueurs aiment cette page :